Comment préparer son Eliquide de cigarette électronique ?

Que ce soit pour des raisons économiques ou de praticité, faire soi-même son Eliquide présente de nombreux avantages. Du coup, même si au début vous vous confrontez à des difficultés, vous finirez par vous y habituer à la longue. Ainsi, commencez par fabriquer vous-même votre e-liquide et trouvez la recette idéale pour bien vaper. Optez pour le DIY (do-it-yourself), c’est faire soi-même son liquide pour cigarette électronique. C’est également l’occasion de choisir le type de base qui composera votre Eliquide. Comment préparer alors son Eliquide de cigarette électronique ? Découvrez dans cet article la recette pour concocter le liquide unique pour votre e-cigarette !

Pourquoi préparer soi-même son e-liquide ?

Faire soi-même son e-liquide présente plusieurs avantages. D’abord, vous gagnerez en expertise, ensuite vous faites des économies d’argent et pour finir vous tirerez du plaisir à réaliser vous-même votre e-liquide qui correspondra à vos envies de vape. De plus, lors de la composition, vous pourrez découvrir de nouveaux arômes et créer ainsi un e-liquide unique, ce qui pourrait devenir très vite une passion. Aussi, en fabriquant votre e-liquide, vous avez une idée exacte de la composition de votre e-cigarette.

préparer soi-même son e-liquide

Faire votre Eliquide : de quoi avez-vous besoin ?

Pour préparer votre Eliquide et vous exercez au DIY, vous avez impérativement besoin de certains ingrédients : une base PV/VG, des boosters de nicotine, des arômes, des additifs.

  • Une base PG/VG : comme son nom l’indique, il s’agit de la base nécessaire à la fabrication de votre e-liquide. Les bases PG/VG se vendent en différentes proportions. Ainsi, vous pouvez trouver des bases de 70 PG/30 VG, des bases de 50 PG/50 VG ou encore des bases de 70 PG/30 PG par exemple. Notez que plus vous utiliserez de glycérine végétale et plus vous aurez de la vapeur dans votre e-liquide. Pour ce qui est du propylène glycol, plus vous en aurez et plus vous sentirez vos arômes et la nicotine. Il vous revient donc de choisir le bon dosage selon vos goûts.
  • Des boosters de nicotine : ils contiennent de la nicotine, du propylène glycol et de la glycérine végétale. Ils servent à nicotiniser votre base. Ainsi, plus vous avez de PG/VG à nicotine et plus vous devrez acheter de boosters. Il vous est donc possible de choisir la proportion de PG/VG présente dans votre booster afin qu’elle soit identique à celle de votre base.
  • Des arômes : les arômes sont les éléments qui apportent les saveurs à votre e-liquide car ni la base PG/VG ni la nicotine ne contiennent de goût.
  • Des additifs : ils apportent une touche finale à votre préparation. Par exemple, si votre e-liquide manque de fraîcheur ou de sucre, vous pouvez rajouter des additifs comme le « sweetener » ou le « kolada ». Parfois, les additifs permettent de sublimer un e-liquide qui n’avait pas de potentiel vous pouvez donc les essayer toutefois, les additifs sont optionnels. Vous pouvez donc vous en passer dans la préparation de votre e-liquide.

Les éléments ainsi réunis, procurez-vous d’un ou de plusieurs flacons gradués ainsi que d’une seringue pour faire un dosage précis des arômes/additifs dans votre préparation.

Préparez votre base de liquide pour votre cigarette électronique

Faire votre EliquideIl n’est pas conseillé que vous vapotez sur une base 100 % PG. En effet, bien que le propylène glycol soit essentiel dans la fabrication d’un e-liquide, il n’est pas indispensable au point que vous en usiez dans de telles proportions. Certes, le PG restitue très bien les saveurs et la nicotine, mais il assèche les muqueuses. De plus, si vous vapotez des e-liquides avec beaucoup de PG, vous aurez tendance à être assoiffés à cause de l’assèchement de la gorge. Pour cela, préférez une base avec un PG en quantité modérée.

Par ailleurs, si vous optez pour une base 100 % VG, vous devrez miser sur un surdosage d’arôme et de nicotine afin qu’elle soit au même niveau que le propylène glycol en termes de saveur et de hit. Cela étant, la VG est tout de même très douce en gorge et génère un bon volume de vapeur. Vous pouvez donc fabriquer votre e-liquide en 100 % VG, il faudra dans ce cas que vous utilisiez des résistances avec de grosses ouvertures afin que le coton soit bien imbibé et qu’il n’y ait pas de dry hit.

Rappelons que vous avez également le choix entre des bases en 70 VG/30 PG, 50VG/50PG, 70PG/30VG et bien d’autres encore. Une fois votre base préparée, incorporez-y les arômes. Les arômes changeant selon les dosages, prenez soin de vérifier sur les fiches produites, les dosages indiqués pour chaque type d’arôme. L’astuce pour être sûr du dosage consiste à utiliser une seringue graduée plutôt qu’une qui soit en nombre gouttes.

Processus de fabrication de votre Eliquide

Processus de fabrication de votre EliquidePour la fabrication, installez-vous sur un plan de travail propre et sec. Protégez vos mains avec des gants en latex, car la nicotine est un agent irritant au contact de la peau. Commencez votre e-liquide en ajoutant les arômes. Ensuite, mettez la nicotine puis complétez le reste du flacon avec la base déjà préparée. Terminez en y ajoutant les additifs, dans le cas où vous auriez prévu en mettre.

Pour le dosage des arômes, suivez la règle de calcul de 1 % de dilution. Ainsi, lorsqu’un arôme doit être dosé à 15 %, cela signifie que la quantité d’arôme doit représenter 15 % du volume total du flacon. Pour un flacon de 100 ml, le dosage équivaut à 15 ml. De façon générale, pour connaître le dosage d’arôme, il vous suffit de multiplier 0,15 par le volume total du Eliquide.

Pour l’utilisation de plusieurs arômes, divisez ce chiffre par le nombre de saveurs que vous souhaitez utiliser. Concernant les additifs, ne mettez pas plus de 3 % dans votre préparation ainsi, quelques gouttes devraient suffire. Par ailleurs, le taux de nicotine que vous utiliserez sera en fonction de votre profil de fumeur.

Faire steeper sa préparation

Dans le processus de fabrication de son e-liquide, la phase de maturation appelée phase de steeping est essentielle. En effet, une fois votre préparation achevée, laissez votre flacon à l’abri de la lumière pendant un certain temps. Cette phase permet aux arômes de libérer tout leur potentiel et d’apporter ainsi la touche finale à votre e-liquide. Grâce à cette phase de steeping, vous obtiendrez un e-liquide plus savoureux et plus subtil.

De façon générale, procéder au steeping durant 2 à 6 jours devrait suffire à révéler la puissance de vos arômes. Mais avec les e-liquides de type « vanille custard » ou « tabac » il faut prévoir un temps de maturation plus long.

Voilà ! Vous savez désormais comment préparer votre e-liquide. Retenez que vous aurez besoin de quelques ingrédients de bas que vous pourrez trouver facilement dans le commerce comme sur https://www.kumulusvape.fr/7-e-liquide par exemple. Aussi, vous devrez respecter les doses requises afin de garantir une bonne qualité d’e-liquide. Une fois la préparation à son terme, n’oubliez pas de laisser steeper afin de donner à l’e-liquide toute sa saveur.